Qui sommes-nous ?

 

Présentation de l’OISO

 

L’Observatoire est une association déclarée Loi 1901 dont l’objet est la création, la gestion, et l’animation d’un observatoire du marché de l’immobilier neuf, ainsi que la mise en place d’un outil de gestion de base de données
 

 

Historique:

  • 2009 : Création à l’initiative du S.N.A.L / Observation lot aménagé  Aquitaine (hors Métropole)
  • 2010 : Observation lot aménagé Bordeaux Métropole
  • 2011 : Intégration de la F.P.I Aquitaine Poitou-Charentes / Observation   Promotion Sud Aquitaine
  • 2013 : Observation   Promotion  Bordeaux, Bassin d’Arcachon, et résidences de services
  • 2014 : Observation   Promotion  CA de La Rochelle et de Pau

 

 

Ses objectifs :

  • Partager entre professionnels des données de marché exhaustives, précises, disponibles rapidement et à une échelle géographique fine
  • Être un lieu d’échange informel entre les acteurs et leurs partenaires, l’Observatoire devenant une caisse de résonnance facilitant la collaboration, les analyses et réflexions partagées.

 

 

Méthodologie d’enquête

Activités observées :

  • Commercialisation de logements neufs en promotion immobilière, en accession sociale (de 5 logements et plus), et en lots à bâtir
  • Observation au lot par lot
  • La statistique principale concerne les logements ordinaires vendus à propriétaires occupants ou investisseurs, en résidence principale ou secondaire
  • Compte à part des ventes en bloc bailleurs sociaux
  • Compte à part des logements en résidence de services (EHPAD, loisirs, seniors, étudiants…)
  • En lot aménagé, retraitement de la statistique Sitadel 2

 

 

Maîtrise d’œuvre de l’observation

  • Confiée à la société Adéquation, société de services spécialisée dans la maîtrise d’oeuvre d’observatoires, la publication de conjoncture immobilière et le conseil aux promoteurs et collectivités
  • Contacte chaque fin de trimestre ou semestre les opérateurs abonnés ou non pour recueil des grilles de prix des programmes en cours de commercialisation
  • Informations saisies de manière confidentielle, lot par lot, en banque de données

 

 

Les différentes restitutions

  • 5  conférences professionnelles annuelles de présentation des chiffres

En promotion :

2 conférences sur la zone Bordeaux/Bordeaux Métropole/Bassin d’Arcachon

1 conférence sur la zone Sud Aquitaine

1 conférence sur la zone de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle

En lot aménagé :

1 conférence pour la région Aquitaine

  • L’accès à la base de données pour consultation des programmes en cours de commercialisation (selon le type d’adhésion)
  • Les notes de conjoncture trimestrielles ou semestrielles et la note de synthèse annuelle
   
La Lettre de l'OISO

Votre rendez-vous avec les informations de
l'Observatoire de l'Immobilier du Sud-Ouest


A la une : Point marché au 2e trimestre 2019

Malgré un recul des mises en vente dans plusieurs départements, le Sud-Ouest conserve une « réelle attractivité » selon Pierre Vital, président de l’OISO.
Quelle est la situation sur chacun des marchés de Nouvelle Aquitaine à fin juin 2019 ?

Lire la suite...
 

Les chiffres marquants

 

POINT DE VUE : Vincent Pavanello : « La construction hors-site peut être une alternative sérieuse à la manière traditionnelle de construire » 
Lire l'article
(réservé aux adhérents de l'OISO)

 

A venir :

  • 10 octobre 2019 : Soirée de gala pour les 10 ans de l'Oiso
  • 24 octobre 2019 : Conférence du logement individuel (Gironde)
  • 8 novembre 2019 : Conférence du logement collectif (Gironde)
  • Début décembre 2019 : Assemblée Générale annuelle
 

A lire :

Edito de l'association

 

Editorial du 3e trimestre 2020 - Promotion Immobilière       

Région de La Rochelle

L’agglomération rochelaise enregistre une forte baisse des mises en ventes sur le trimestre : -55% vs 3T2019 (soit 137 lots), alors que ce périmètre avait connu un bon niveau de mises en ventes au début de l’année suite à la mise en application du nouveau PLUI. Les ventes au détail sont également en recul (-8% vs 3T2019, soit 173 lots) mais stable par rapport au trimestre précédent. A noter que le nombre de ventes à propriétaires occupants est en hausse de 3% (94 lots) alors que le nombre de ventes à investisseurs chute de 19% par rapport à l’année dernière. De ce fait, le marché rochelais est ce trimestre principalement porté par les propriétaires occupants avec 54% des ventes. L’offre commerciale, bien qu’en augmentation de 10% vs 3T2019 (avec 654 lots), se réduit par rapport au trimestre précédent pour représenter moins de 12 mois de stock. Le trimestre est également marqué par une forte part de vente en blocs avec 57 logements sur la période. Enfin, les prix de vente se stabilisent par rapport au trimestre dernier pour s’établir à 4233€/m2 habitable hors parking et l’écart se creuse avec l’offre disponible qui s’affiche, elle, à 4628€/m2 habitable hors parking (+10% vs prix des ventes).

Agglomération de Pau-Béarn-Pyrénées

Ce 3e trimestre 2020 marque un ralentissement d’activité pour l’agglomération paloise : aucune mise en vente enregistrée, et seulement 27 ventes au détail comptabilisées (soit 16% de moins que le trimestre précédent). Les ventes à investisseurs (15 lots) et à propriétaires occupants (12 lots) sont presque équilibrées mais restent dans des volumes peu significatifs. De fait, l’offre commerciale, privée de nouveaux lots commercialisés ce trimestre, chute brutalement de 64% par rapport à l’année dernière, avec moins de 80 lots actuellement disponibles à la vente. Par ailleurs, les prix des lots vendus continuent de baisser (-5% vs 3T2019) à 2709€/m² habitable hors parking. On observe cependant un net décrochage avec les prix de l’offre (déjà observé depuis plusieurs trimestres) qui s’établit à présent à 4011€/m2 habitable. Quelques programmes situés sur la ville de Pau tirent le prix du marché vers le haut. On peut s’inquiéter de cette situation car 95% de l’offre actuelle est en chantier et les 5% restants sont des lots déjà livrés.

Sud-Aquitaine

La situation se dégrade sur le Sud Aquitaine. Le niveau des mises en vente ne cesse de chuter depuis le début de l’année (-42% vs 3T2019) avec moins de 120 nouveaux lots commercialisés ce trimestre. Les ventes nettes au détail diminuent également mais dans une moindre mesure (-9% vs 3T2019) avec 282 lots et sont d’ailleurs en augmentation par rapport au trimestre dernier (+30% vs 2T2020). La répartition des ventes est équilibrée entre investisseurs (142 lots) et propriétaires occupants (140 lots), même si ces derniers enregistrent une baisse de 16% par rapport à l’année dernière alors que le nombre d’investisseurs s’est maintenu par rapport à 2019. A noter un nombre important de ventes en blocs avec 125 logements identifiés sur ce trimestre. De fait, l’offre commerciale se réduit fortement : -37% vs 3T2019, avec 452 lots actuellement à la vente sur l’ensemble du périmètre, soit un stock représentant moins de 5 mois d’activité ! Les prix de vente progressent légèrement par rapport à l’année dernière (+2% vs 3T2019) pour s’établir à 4306€/m² habitable hors parking. On note un décalage qui s’accentue entre l’offre et les ventes avec près de 9% d’écart pour un prix de l’offre à 4678€/m² habitable hors parking.

Ensemble Gironde

L’ensemble du territoire Gironde/Landes Nord connait, ce trimestre encore, une baisse d’activité générale par rapport au 3T de l’année dernière : -40% pour les mises en vente (soit 764 lots), et -35% pour les ventes nettes hors ventes en bloc (soit 727 lots). On peut malgré tout noter un léger regain d’activité par rapport au trimestre précédent avec un volume des mises en vente qui a plus que doublé et des ventes qui augmentent de 25%. La répartition des ventes entre investisseurs et propriétaires occupants est équilibrée. On note que le nombre de vente à investisseurs est stable par rapport au trimestre précédent (356 ventes) alors que les propriétaires occupants ont fortement augmenté (371 ventes, +57% vs 2T2020) après avoir connu un mauvais trimestre 2T2020 impacté par la période de confinement. L’offre continue de diminuer avec 3725 lots disponibles à la vente (-25% vs 3T2019). Comme observé au trimestre précédent, le nombre de retraits augmente (245 lots concernés, contre 173 au 2T2020), phénomène dû en grande partie au transfert de lots vers de la vente en bloc qui ne sont pas encore constatés dans les chiffres. Ces retraits sont d’ailleurs enregistrés sur l’unique territoire de Bordeaux Métropole alors que les ventes en blocs sur le trimestre sont toutes réalisées sur le bassin d’Arcachon. Enfin, les prix à la vente (libre, hors parking) sont en hausse de 4% par rapport à l’année dernière (4272€/m²), conséquence inévitable liée au manque de renouvellement de l’offre commerciale.

par Pierre VITAL, Président de l'OISO

 

Editorial du 1er semestre 2020 - Individuel Aménagé

Nous avions conclu l’éditorial du 2e semestre 2019 en constatant que « depuis plusieurs années, l’offre commerciale ne cesse de diminuer sur l’ensemble des marchés de la Région, sachant que 36% de ces lots disponibles à la vente ont plus de trois ans… »

La crise sanitaire n’a pas arrangé la situation, l’activité en Individuel Aménagé de ce semestre enregistre un coup d’arrêt brutal sur l’ensemble des territoires observés en Nouvelle Aquitaine. Seulement 340 mises en ventes contre 906 au 1S2019, soit -62%., et 764 au second semestre 2019.

Le rythme des ventes ralentit fortement lui aussi (-32% vs 1S2019) avec 653 lots vendus (959 au 1S2019)., et 970 au 2S2019.

Le niveau du stock ne cesse de diminuer passant à 1436 lots disponibles à la vente, contre un peu moins de 2000 lots à la même période l’année dernière, soit -27%.

On observe une certaine stabilité des prix de vente et des surfaces de lots depuis les 3 semestres précédents (94 359€ au 2S2018 ; 98 899€ au 1S2019, 96 588€ au 2S2019), à 97 172€ au 1S2020 pour 603m².  Cette stabilité peut s’expliquer par le fait que 98% des ventes sont réalisées par des accédants à la propriété, qui n’ont pas des budgets extensibles mais aussi par un recul des opérations réalisées par rapport aux villes centres.

Tous les marchés aquitains suivent cette tendance, avec toutefois quelques nuances. Concernant la Gironde, il s’agit d’une activité à flux très tendu : 260 lots mis en vente pour 220 lots vendus. Malgré la faiblesse du nombre de mises en vente (-32% vs 1S2019), la demande est toujours importante même si, du fait de la crise sanitaire, elle est en net recul par rapport à l’année dernière (-45% au 1S2019). Bien que l’offre remonte ainsi mécaniquement à 448 lots disponibles, soit +41% vs 1S2019, le marché de l’individuel aménagé sur ce périmètre reste extrêmement tendu puisque les prix des lots vendus enregistrent quant à eux une importante nouvelle augmentation (+17% vs 1S2019) pour une surface moyenne plus petite de 10% par rapport au 1S2019, soit 151 187€ pour 587m².

Le marché landais souffre également avec une baisse de 52% du nombre de mises en vente (60 nouveaux lots ce semestre). Les ventes sont aussi en berne avec 127 lots vendus (-14% vs 1S2019). Et le niveau de stock n’a jamais été aussi bas : 269 lots disponibles à la vente, 12% de moins que l’année dernière à la même période. Les prix de vente chutent de 16% à 73 079€. Mais la taille moyenne des parcelles vendues est quasiment identique à 660m² (-3% VS 1S2019).

Dans les Pyrénées Atlantiques, le marché enregistre lui aussi un ralentissement général : baisse de 52% du nombre de mises en vente (12 lots). Pourtant la demande est bien présente puisque les ventes sont en légère augmentation par rapport au 1S2019 (+22%) avec 71 lots vendus, mais c’est un niveau équivalent à celui enregistré au semestre dernier avec 76 ventes. De fait, le stock diminue fortement (-15% vs 1S2019) avec 226 lots à la vente. Côté prix de vente, la tendance à la baisse observée depuis le début de l’année 2019 se confirme : -5% par rapport au 1S2019 à 76 233€. La taille moyenne des parcelles vendues ne cesse d’augmenter : 863m² (contre 655m² au 1S2019) : on achète plus loin des pôles d’activités.

Enfin, l’activité sur les principaux marchés de Charente Maritime est lui aussi en difficulté avec un effondrement des mises en vente : seulement 8 nouveaux lots mis en commercialisation au cours du 1er semestre 2020, soit -96%. Le niveau des ventes est également mis à mal avec 170 lots vendus (-44% vs 1S2019). Et un niveau de stock qui est quasiment réduit de moitié par rapport au 1er semestre 2019 : 261 lots actuellement disponibles à la vente (-47%). Les prix des ventes enregistrent une baisse de 6% à 62 567€. Mais la taille moyenne des parcelles vendues augmente, passant de 455m² au 1er semestre 2019 à 488m² ce semestre.

Il faut souhaiter que le second semestre 2020 voit un net rebond des mises en vente lié au rattrapage de l’allongement des délais d’instruction durant la crise sanitaire. Dans le cas contraire, la quasi-totalité des marchés de Nouvelle Aquitaine se trouvera à flux tendu comme l’est déjà la Gironde depuis 3 ans, avec l’impact inflationniste sur les prix que l’on connait…

par François CHEMINADE, 1er Vice-Président de l'OISO en charge du Terrain à Bâtir

Adhésion

Coordonnées de l'association :

 

 

Membres actifs Promotion Immobilière

 

choix du périmètre :

Bordeaux/Métropole/Bassin d’Arcachon

Communauté d’Agglomération de la Rochelle

Sud Aquitaine

Communauté d’Agglomération de Pau

 

  • 4 parutions trimestrielles
  • 1 parution annuelle

 

 

Membres actifs Aménagement foncier et lotissement

 

choix du périmètre :

Aquitaine + La Rochelle :

 

  • 2 parutions semestrielles
  • 1 parution annuelle

 

 

 

 

Périmètres d'observation

Liste des membres

  • Président : Pierre VITAL, Idéal Groupe, membre élu Collège Promotion Immobilière
  • 1er Vice-Président en charge du Terrain à Bâtir : François CHEMINADE, Nexity Foncier Conseil, membre élu Terrain à bâtir
  • Trésorier : Guillaume SEGUY, Groupe SGE, membre élu Terrain à bâtir
  • Vice-Présidents : Frédéric DUPONT, Sovi, membre élu Collège Terrain à bâtir
    Julien COSTILLE, Clairsienne, membre élu Terrain à bâtir
    Laurent MATHIOLON, Aqprim, membre élu Collège Promotion Immobilière
    Edgard VALERO, Eden Promotion, membre élu Collège Promotion Immobilière
    Arnaud DUNOYE, Bouygues Immobilier, membre Collège Promotion Immobilière
Membres, professionnels de l’immobilier, qui assurent l’alimentation de la banque de données
  • 19 opérateurs au titre de l’individuel aménagé : AGTI, ATAB, ATOL, BEOLETTO, BHL PROMOTION, BOUYGUES IMMOBILIER, CLAIRSIENNE, CM-CIC AMENAGEMENT, DOMOFRANCE, FAYAT IMMOBILIER, IMMOBILIERE SUD ATLANTIQUE, KAUFMAN & BROAD GIRONDE, NEGOCIM, NEXITY FONCIER CONSEIL, PARTICED, PROTAC, SGE PARTICIPATION, SOBRIM, SOVI
  • 58 opérateurs au titre de la promotion immobilière sur le SCOT élargi, Bordeaux/Métropole/Bassin d’Arcachon : AFC PROMOTION, ALILA PROMOTION, ALTAE, ANTHELIOS, AQPRIM, AQUIPIERRE, ARDISSA, ATARAXIA, AXANIS, BELIN PROMOTION, BNP PARIBAS IMMOBILIER, BOUYGUES IMMOBILIER AQUITAINE, BPD MARIGNAN, CAPELLI DUVAL, CASSOUS, CLAIRSIENNE, COGEDIM AQUITAINE, CREDIT AGRICOLE IMMOBILIER RESIDENTIEL, DEMATHIEU BARD IMMOBILIER, DOMOFRANCE, EDOUARD DENIS, E.MMO AQUITAINE, EIFFAGE IMMOBILIER, EUROPEAN HOMES, FAYAT IMMOBILIER, GIRONDE HABITAT, GROUPE LAUNAY, ICADE PROMOTION, IDEAL GROUPE, IMMOBILIERE ATLANTIC AMENAGEMENT, IMMOBILIERE JCD, IMMOBILIERE SUD ATLANTIQUE, KAUFMAN & BROAD GIRONDE, LAMOTTE, LE FOYER, LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS, LINKCITY, LP PROMOTION, MESOLIA HABITAT, MIXCITE PROMOTION, NACARAT, NEXITY GEORGE V AQUITAINE, NEXITY FONCIER CONSEIL, PERL, PICHET PROMOTION, PITCH PROMOTION, PROMOGESTIM, RANCHERE, REALITES PROMOTION, SAFRAN IMMOBILIER, SAGEC, SEFISO ATLANTIQUE, SIGNATURE PROMOTION, SNI AQUITAINE, SOBRIM, SOVI, VILOGIA, VINCI IMMOBILIER PROMOTION
  • 26 opérateurs au titre de la promotion immobilière sur le Sud Aquitaine : AEDIFIM, AFC PROMOTION, AXANIS, BELIN PROMOTION, BHL PROMOTION, BOUYGUES IMMOBILIER, COGEDIM AQUITAINE, CREDIT AGRICOLE IMMOBILIER, EIFFAGE IMMOBILIER ATLANTIQUE, EUROPEAN HOMES, FAYAT IMMOBILIER, HABITELEM, ICADE PROMOTION, IDEAL GROUPE, IMMOBILIERE SUD ATLANTIQUE, KAUFMAN & BROAD PYRENNEES ATLANTIQUES, MJ DEVELOPPEMENT, NEXITY IMMOBILIER RESIDENTIEL PAYS BASQUE, PERL, SAGEC, SEFISO ATLANTIQUE, SNI AQUITAINE, SOBRIM, SOGEPROM, SOVI, VINCI IMMOBILIER
  • 7 opérateurs au titre de la promotion immobilière sur la communauté d'Agglomération de Pau :  BOUYGUES IMMOBILIER, CREDIT AGRICOLE IMMOBILIER, EIFFAGE IMMOBILIER, EUROPEAN HOMES, HABITELEM, NEXITY IMMOBILIER RESIDENTIEL PAYS BASQUE, SAGEC
  • 20 opérateurs au titre de la promotion immobilière sur La Communauté d’Agglomération de La Rochelle : AXANIS, BOUYGUES IMMOBILIER, CREDIT AGRICOLE IMMOBILIER, DOMOFRANCE, EDEN PROMOTION, EDOUARD DENIS, EUROPEAN HOMES, FAYAT IMMOBILIER, GEORGES PROMOTION, IMMOBILIERE SUD AQUITAINE, KAUFMAN & BROAD GIRONDE, LAMOTTE, LINKCITY, MEDIATIM PROMOTION, NEXITY GEORGES V VAL DE LOIRE, PITCH PROMOTION, REALITES PROMOTION, SAGEC, SOFIMAT, VINCI IMMOBILIER PROMOTION
  • Banques, organismes de financement assimilés, sociétés opératrices de réseaux, entreprises qui concourent à la production de logements… : Banque Courtois, Banque Européenne Crédit Mutuel (BECM), Crédit Agricole Charente-Maritime-Deux-Sèvres (CACMDS), Caisse d'Epargne Aquitaine Poitou-Charentes (CEAPC), CREDIT FONCIER EXPERTISE, ENEDIS, GRDF, CIC OUEST
  • Collectivités, chambres consulaires et paritaires, SEM et organismes publics et parapublics… : ADIL 33, A’URBA, COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE LA ROCHELLE, DDTM 33, BORDEAUX METROPOLE

Presse


Liens Observatoires

 

 

 

NOUS CONTACTER